L’origine de la création des lampes K’Art Light

La conception des lampes K’Artlight est le résultat d’un constat établi par son créateur Antoine Krier.

Antoine a toujours été un passionné exigeant. De nombreux thèmes éveillent sa curiosité et ont sa préférence : l’électronique, l'acoustique et la photographie. Sa carrière professionnelle l’a tout d’abord conduit à développer des systèmes électroniques fabriqués en très grande quantité pour le secteur automobile. Plus tard, il rejoint l’industrie des arts graphiques où plusieurs demandes le conduisent à des dépôts de brevets et la création de produits innovants dont certains connaissent encore un succès certain auprès d'industriels du monde entier. C'est dans ce contexte des arts graphiques que son attention se porte avec grand intérêt sur la qualité du rendu de la lumière.

Lors de ses activités photographiques au sein d'un club photo de la région parisienne, Antoine se focalise sur la qualité des impressions et de leur rendu à la lumière du jour ou artificielle. C'est en participant à des nombreuses expositions avec des peintres, des photographes et des sculpteurs que son projet va naitre.

Un projet qui murît au fil des expositions

Au cours de ces événements, un constat collégial voit le jour : le système d’éclairage pour mettre en lumière les œuvres d’art est parfois un véritable casse-tête. Les organisateurs se contentent souvent d’une installation électrique complexe, comprenant une multitude de fils électriques, des lampes qui émettent trop de chaleur risquant ainsi d’endommager les œuvres et des lumières qui altèrent les couleurs des photographies ou des tableaux. Au fil du temps, ils finissent par conclure que les éclairages sont rarement adaptés aux œuvres d’art et que leur mise en place est peu satisfaisante, pour les exposants et pour les particuliers amateurs d’art.

Ceci amène notre inventeur à se pencher sérieusement sur la question pour trouver la solution la mieux adaptée à cette attente d’efficacité et de simplicité. Au fil des mois, profitant des progrès constants de la technologie, Antoine étudie, fabrique et fait évoluer de nombreux prototypes. En parallèle, il constate un intérêt grandissant de la part des artistes et des visiteurs.

La Lampe K’Art Light : une conception ingénieuse

Bien entendu, son expérience d’ingénieur-électronicien est un atout majeur dans le développement de cette LAMPE.

Celle-ci doit répondre aux critères les plus exigeants des éclairages d’art :

Elle doit proposer un excellent rendu des couleurs tout en respectant les œuvres.

Elle doit être discrète, le tableau ou la sculpture sont les vedettes, la lampe est là pour les mettre en valeur.

Elle doit être facile à installer et à transporter.

Elle doit être autonome : son alimentation électrique est une batterie rechargeable. Sa consommation électrique doit être faible.

Un produit Made In France

La lampe K'Artlight sera fabriquée en France à partir d’imprimantes 3D utilisant du plastique végétal. Cela permettra une grande souplesse d’utilisation et de créativité tout en respectant au mieux l'environnement.

Une équipe à votre écoute

Le bureau d’études, situé dans les Yvelines, sera à l’écoute des besoins des artistes et des amateurs d’art. Leurs remarques et suggestions permettront de proposer des articles innovants.